• Présentation

    La musique pré rock & roll, celle qui a été commercialisée sous la forme de 78 tours, n'est presque plus diffusée, sinon par des spécialistes. C'est au cours de ces années que sont nés des styles toujours présents de nos jours : le blues, le jazz, le Rhythm & Blues. N'oublions pas les standards, ces classiques composés par les Berlin, Gershwin et tant d'autres, et que l'on croise encore en ce 21e siècle, par la voie d'artistes de jazz léger. Dans l'ombre : les orchestres de danse, les chansons amusantes de l'ère acoustique, sans oublier de francs talents. Il y avait autant de grands musiciens entre 1900 et 1950 qu'à partir de 1950. Ce blogue vous présente ces gens.

    Pour la troisième fois, je dois mettre fin à cette activité, à cause du manque de participation. Oui, il y a des visiteurs, mais jamais ils ne remercient, ne posent des questions, ne donnent des impressions. C'est très frustant pour moi et me donne le sentiment de tout faire ça pour personne. Il y a tout de même ici 666 chansons, nombre suffisant pour vous amuser pendant longtemps.

    Voici une de mes favorites : Annette Hanshaw et Who-Oo You-Ou That's Who, de 1927.


    2 commentaires
  • Ella Fitzegerald

    Pas de doute qu'après la guerre, Ella Fitzgerald n'ira plus de l'avant, sauf dans quelques cas isolés. Elle se contentera d'un son Big Band beaucoup trop ronflant, rendant son approche musicale conservatrice. Cependant, il y a parfois de la bonne rigolade, comme dans le cas de cette chanson, où son petit ami préfère les nouvelles tendances du jazz. Ella nous sert aussi ses improvisations vocales uniques. De 1949 : My Baby Likes Be-Bop.


    votre commentaire
  • France : Lucienne Delyle

    Je ne sais pas combien de chansons mettant en vedette Paris ont été enregistrées. Plus que beaucoup, serait une bonne réponse. En voici une, par Lucienne Delyle, chanteuse très populaire pendant une vingtaine d'années, et qui en était à ses débuts sur disque, avec cette chanson : Sur les quais du vieux Paris, de 1939.


    votre commentaire
  • Les années folles : Ruth Etting

    Les disques des années 1920 de Ruth Etting sont charmants. Par la suite, cela se gâte quelque peu... Quoi qu'il en soit, cette chanteuse était parmi les plus populaires de sa génération. Sa carrière fut brisée suite à une tentative de meurtre. Elle est décédée en 1978. Voici : I'm Nobody's Baby, de 1927.


    votre commentaire
  • Jazz : Joe Venuti

    Joe Venuti fut le premier musicien à utiliser le violon dans une optique jazz. Il fut très actif au cours des années 1920 (Bien), puis au début de la décennie 1930 (Moins bien), tant avec ses propres disques qu'avec ceux des autres, comme plusieurs 78 tours des Boswell Sisters. Grand ami du guitariste Eddy Lang, Venuti est si secoué par le décès de celui-ci, en 1933, qu'il se retire du monde de la musique, pour y revenir au cours de la décennie 1950. L'homme nous a quitté en 1978.

    Joe Venuti, Beatin' The Dog (1927)


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires