• Siffler

    Qu'une simple ritournelle, pour vous faire siffler, avec, en bonus, le véritable "son 78 tours". Prince's Band : The Whistler And His Dog (1918).


    votre commentaire
  • Les années folles : Minus Louis

    Quand le Hot Five de Louis Armstrong décidait d'enregistrer sans le patron, il le faisait sous des pseudonymes, comme New Orleans Wanderers, et, dans le cas présent : New Orleans Bootlack. En cause : Kid Ory, Johnny St-Cyr, Johnny Dodds et Lil' Armstrong (Notre photo). Bon jazz joyeux typique de la Nouvelle Orléans ! De 1926 : Mad Dog.


    votre commentaire
  • Les années folles : California Ramblers

    Un ensemble populaire dans la seconde moitié des années 1920, présentant de la musique de danse avec des éléments de jazz. Les California Ramblers, qui étaient de... Détroit, ont beaucoup enregistré, parfois sous des pseudonymes, comme dans le cas présent, alors qu'ils deviennent le Goofus Five. Ils reçoivent l'aide d'une chanteuse, Beth Challis, pour ce joyeux petit truc enlevé : Clementine From New Orleans (1927).


    votre commentaire
  • Harmonies vocales : Sterling Trio

    D'origine canadienne, Henry Burr (Au centre, sur la photo) fut l'artiste le plus actif de l'ère acoustique. L'on parle de 12,000 enregistrements, du début du 20e siècle jusqu'à la fin de la décennie 1920. Il enregistrait sous son nom, sous des pseudonymes, en duo, tout en faisant partie de plusieurs ensembles vocaux, dits "Barber Shop", comme dans le cas du Sterling Trio, que je vous présente, avec : Just A Little Cottage (1918)


    votre commentaire
  • Coup de coeur : Camille Howard

    J'adore tout ce que cette femme a proposé. De plus, la qualité sonore de ses disques est exceptionnelle. Vrai qu'ils ont été enregistrés sur rubans, et non sur acétates. De plus, tout ceci a été bien préservé, car, malheureusement, de la cinquantaine de titres enregistrés pour la marque Specialty, seulement le quart a été commercialisé à ce moment-là. Non seulement Camille Howard était une talentueuse pianiste de boogie woogie, mais elle chantait de façon très satisfaisante. De 1949 : Fiesta In Old Mexico.


    votre commentaire