• Les années folles : Minus Louis

    Les années folles : Minus Louis

    Quand le Hot Five de Louis Armstrong décidait d'enregistrer sans le patron, il le faisait sous des pseudonymes, comme New Orleans Wanderers, et, dans le cas présent : New Orleans Bootlack. En cause : Kid Ory, Johnny St-Cyr, Johnny Dodds et Lil' Armstrong (Notre photo). Bon jazz joyeux typique de la Nouvelle Orléans ! De 1926 : Mad Dog.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :